Il y a 35 fiches.

"TERRITOIRES & PAYSAGES"

Choisissez une thématique : Développement territorial
Année de début du projet : 2018
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, Hors Parc naturel, PNRSE - France
Description : "TERRITOIRES & PAYSAGES" est le nom donné à la semaine de l'aménagement du territoire et du paysage du Parc naturel, qui se déroule la dernière semaine de mars.
L'objectif de ce projet est de répondre aux enjeux en matière d’aménagement du territoire et du paysage définis dans le plan de gestion 2013-2022 du PNPE, notamment :
- en proposant une information complète et accessible à tous les publics intéressés,
- en ouvrant le débat sur l’évolution de notre territoire,
- en découvrant ou redécouvrant les qualités paysagères du Parc naturel.

Depuis 2011, chaque année, en fonction de l'actualité locale ou régionale, une thématique forte est abordée au travers d'un colloque, d'une conférence, d'un workshop ou d'un débat.
territoirespaysages_tp_cover_2018.jpg
TerritoiresPaysages (Projet), écrite par EquipE
créée le 03.10.2018 à 12:43, mise à jour le 03.10.2018 à 12:43.

Animation du projet de territoire

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026
Responsable du projet : Reinold Leplat
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
AnimationDuProjetDeTerritoire2 (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 26.10.2018 à 17:47, mise à jour le 26.10.2018 à 17:47.

Animations scolaires autour du goût et de la consommation locale

Choisissez une thématique : Activités pédagogiques
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Sensibiliser à l'alimentation durable est indispensable. Plus on commence tôt et plus les bonnes habitudes alimentaires pourront s'ancrer et faire partie du quotidien. Pour répondre à la demande d'écoles qui développent un projet pédagogique autour de l'alimentation, le Parc naturel dispose d'outils . Deux animations sont proposées . La première "C'est la terre qui nous nourrit" permet de faire le lien entre ce qui se retrouve dans notre assiette, les producteurs, les paysages qui nous entourent et l'impact environnemental de nos choix alimentaires. Par le biais d'ateliers de fabrication de beurre, de yaourt, de fromage, les principes d'une alimentation durable sont proposés aux enfants. Une deuxième animation "les ateliers du goût" qui utilise nos cinq sens pour décrire notre alimentation , forme et prépare des enfants à juger les produits qui se retrouvent dans notre assiette. produit locaux et industriels sont passés à la loupe et permettent aux enfants de se forger une idée sur les produits qu'ils mangent. Cet atelier débouche sur une opération menée chaque année par le Parc naturel "le jury des petits gourmets des Plaines de l'Escaut."
AnimationsScolairesAutourDuGoutEtDeLaCo (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 14:49, mise à jour le 13.03.2019 à 14:49.

Animation territoriale

Choisissez une thématique : Agriculture
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Informer et mobiliser les agriculteurs est primordial. Pour répondre à cet objectif, le Parc naturel organise des séances d'étude durant la période hivernale. Celles sont se tiennent au Foyer socio-culturel d'Antoing en soirée les lundis de janvier et février. Les thématiques abordées sont diverses: pratiques culturales, techniques d'élevage, circuits courts ou tout sujet d'actualité en lien avec l'agriculture. Le choix des sujets est discuté en commission agricole, le GARA (groupe d'action et de réflexion agricole. Cette commission est constituée d'agriculteurs du territoire et de structures qui travaillent avec les agriculteurs. Elle se réunit plusieurs fois par an , notamment pour valider les sujets des séances d'étude mais aussi pour échanger sur les projets menés par le Parc, L'occasion pour échanger entre pairs. D'autre part, la commission agricole transfrontalière, constituée du GARA et de la commission agricole du Parc naturel régional scarpe escaut se réunit une à deux fois par an : agriculteurs français et belges peuvent alors s'informer de ce qui se fait de part et d'autre de la frontière.
AnimationTerritoriale (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 14:20, mise à jour le 13.03.2019 à 14:31.

Assistance Architecturale et Paysagère

Choisissez une thématique : Développement territorial
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : L' assistance architecturale et paysagère est un lieu de concertation et de sensibilisation et se veut un relais entre le particulier et les administrations, . Des services diversifiés son proposés en matière d'intégration paysagère et de valorisation des patrimoines bâti et naturel. Et ceci, dans le but d'assurer la qualité de l'image rurale du territoire et la pérennité de ses paysages.
Elle répond également aux sollicitations diverses émanant de structures ou de citoyens en attente d'informations et de conseils.
Un document intitulé "Un projet, un aménagement? Le Parc naturel vous accompagne..." reprend de manière exhaustive les outils d'aide à la décision et les modalités d'accompagnement de tout projet ou aménagement. lien

Plusieurs actions sont mise en place pour proposer une plus-value aux aménagements que les citoyens ou les administrations souhaitent réaliser:
A. des fiches-conseils, orientées sur les réflexions à mener et les questions à se poser pour un aménagement intégré et répondant aux valeurs du développement durable.
Ces fiches sont les suivantes:
Les lignes de force du paysage - lien
Les paysages remarquables du Parc naturel - lien
Le patrimoine bâti rural - lien
Les exploitations agricoles et leurs abords - lien
Urbanisation et habitat groupé - lien
Les abords et les clôtures - lien
La liste des espèces locales à privilégier - lien
La liste des espèces invasives à éviter - lien
Les immeubles à appartements en zone rurale - lien
Les espaces publics - lien
L’implantation d’une construction sur une parcelle - lien
La gestion des eaux dans les aménagements privés - lien
Le photovoltaïque - lien
Les entrées de village - lien
Les antennes-relais - lien
Concevoir un parc éolien - lien
La zone agricole
Le petit éolien domestique
Les schémas d’aménagement du territoire
Le patrimoine arboré
Mares et étangs
Les chemins et les voiries
Les matériaux à privilégier
Glossaire

B. Cartographie active des paysages du PN - Un outil pour la prise en compte des aspects paysagers de vos aménagements !
Le Parc naturel propose à travers son travail sur le paysage d’assurer une plus-value à votre aménagement en l’inscrivant de manière optimale dans le paysage et de garantir de la sorte la préservation de la qualité de votre cadre de vie et de celui plus large des habitants de votre quartier. Suivez le lien

C. La "Commission Aménagement du territoire"
La Commission AT&P a pour objet :
- la gestion des demandes d’avis émanant des communes ou des autorités régionales compétentes.
- les orientations générales de la mission en réponse aux enjeux du plan de gestion,
- le programme d’actions et son rapport d’activité conformément aux obligations liées au subventionnement du SPW,
- le plan stratégique, en corollaire,
- la communication.
Elle est constituée dans un souci de bonne gouvernance et d’ouverture aux acteurs locaux du territoire du Parc naturel des Plaines de l’Escaut.
AssistanceArchitecturaleEtPaysagere2 (Projet), écrite par EquipE
créée le 08.11.2018 à 14:46, mise à jour le 19.03.2019 à 13:46.

Budgets et comptabilité

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026
Responsable du projet : Anne-Lise Zénoni
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
BudgetsEtComptabilite (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 26.10.2018 à 17:50, mise à jour le 26.10.2018 à 17:50.

C'est qui mon village

Choisissez une thématique : Culture
Année de début du projet : 2017, 2018, 2019, 2020
Responsable du projet : Céline Huicq
Structure : GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : La ruralité est en mutation. Diverses questions se posent dès lors à propos de plusieurs thèmes.
Le projet "C'est qui mon village?" s'inscrit dans le cadre de la mesure LEADER 2014-2020. Il est porté par les centres culturels d’Antoing, de Péruwelz et de Beloeil ainsi que le GAL des Plaines de l’Escaut et propose d'accompagner une recherche-action artistique en immersion dans les différentes communes du territoire du GAL des Plaines de l'Escaut.
En résidence de recherche et de création sur le territoire, des artistes proposeront une lecture plurielle de la ruralité au travers de leur art, une retranscription artistique à partir de leur regard. Ces résidences provoquent des rencontres inhabituelles, interrogent par un regard nouveau et créatif les richesses du village, surprennent, et favorisent les échanges et les liens entre les habitants d'un village à travers la création artistique.
Cette initiative facilite également l'accueil d'artistes professionnels sur des territoires parfois éloignés de l'offre culturelle.
Six résidences d'artiste(s) sont prévues entre 2018 et 2020.
Ce projet est cofinancé par l'UE (FEADER), la Fédération Wallonie Bruxelles et les six communes du GAL
Page Facebook du projet
cestquimonvillage_cqmv-212x300-.jpg
CEstQuiMonVillage (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 11.09.2018 à 15:53, mise à jour le 11.09.2018 à 16:06.

CoopCarto, animer et valoriser les territoires ruraux par la cartographie collaborative

Choisissez une thématique : Développement territorial
Année de début du projet : 2018, 2019
Responsable du projet : Pierre Delcambre
Structure : GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Coopcarto est le fruit de la collaboration de trois GAL (Groupes d’Action Locale) et d’un collectif associatif : le GAL « De Garrigues en Costières » dans la région de Nîmes (F), le GAL Vidourle Camargue (F), le GAL des Plaines de l’Escaut (B) et le Collectif des Garrigues (Sommières) (F).
L’objet de Coopcarto est d’expérimenter et valider par un processus de feedbacks réciproques sur ces territoires des outils et processus d’animation et de valorisation du territoire autour de la cartographie collaborative pour ensuite co-construire un "Centre de ressources " hébergé sur un WIKI à disposition des acteurs des territoires (collectivités, associations, usagers, entreprises, citoyens...). La finalité de Coopcarto est de faire monter en compétences les acteurs publics ou privés des territoires sur les aspects d’animation de projets en ajoutant un champs de possibles dans l’initiation et l’accompagnement de dynamiques de développement rural.
Pour sa réalisation, il nous est paru important d'approfondir la méthode autour de 3 angles d'approches pour considérer la cartographie collaborative comme un outil révélateur des connaissances locales, un outil de lien entre citoyens et collectivités et encore un outil pour favoriser la découverte d'un territoire.
La cartographie collaborative est basée sur le constat que les habitants ou usagers d’un territoire sont dépositaires d’une expertise pointue dans des domaines où la cartographie officielle se révèle moins précise et où les mises à jours sont moins suivies. Elle permet de collecter auprès d’un grand nombrede contributeurs de la donnée « en temps réel » et sur base volontaire sur des éléments de patrimoine, d’usage au quotidien non investis par les cartes officielles ou commerciales (Google maps…) mais qui répondent à des besoins de projets territoriaux particuliers.
Un exemple de carte réalisée avec UMAP

Ce projet est cofinancé par l'UE (FEADER), Wallonie Bruxelles International et les Communes du GAL

CoopcartoAnimerEtValoriserLesTerritoires (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 18.09.2018 à 12:37, mise à jour le 18.02.2019 à 10:11.

Des espaces verts à investir… différemment !

Choisissez une thématique : Nature et biodiversité
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Responsable du projet : Jean-Marc BAYE et Lucie Verhelpen
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Des espaces verts publics plus colorés, où la nature garde sa place et où il fait bon se retrouver, c’est ce que ce projet propose aux habitants du GAL. Entre voisins, avec les associations et en collaboration avec les Communes, comment gérer et aménager autrement ces petits bouts de terrains délaissés et en faire, ensemble, de petits paradis ?
Ceci demande bien entendu un accompagnement. On ne fait pas n’importe quoi n’importe où ! Il y a quelques règles et contraintes à respecter, des plans à concevoir... On n’aménage pas les abords d’un carrefour comme une parcelle en plein champs ! Mais on peut y faire mieux qu’un gazon : fleurs et abris pour les insectes, un petit banc pour les promeneurs... Et puis il faut anticiper l’entretien et encore beaucoup d’autres choses.
L’expertise de l’équipe du GAL peut donc s’avérer intéressante. Imprégnée des principes de la gestion différenciée, elle aidera chaque groupe, après avoir écouté leurs besoins et souhaits à choisir le bon endroit et le bon aménagement en apportant le meilleur bénéfice pour tous sans oublier la nature.
Et donc,
- accompagner les habitants dans leurs projets,
- accompagner les gestionnaires publics dans pour maîtriser les techniques de gestion différenciée,
- créer un réseau de jardins témoins, accessibles au public, pour que chacun puisse y découvrir, les multiples possibilités de gérer autrement un espace vert ou un jardin,
- animer, sensibiliser, expérimenter et former à la gestion différenciée.
Le tout, au travers de valeurs d’échange et de vivre ensemble pour la communauté des groupes investis dans un projet. Être solidaire et profiter de l’expérience des autres pour concrétiser ses projets, voilà ce qu'essaye d'induire l’équipe de gestion de la nature et du paysage du GAL, qui est prête à donner çà et là des petits coups de mains bienvenus.

Projet cofinancé par l'UE (FEADER), la Wallonie et les communes du GAL


Voir la carte des espaces verts en gestion différenciée
desespacesvertsainvestirdifferemment_valeurs-dechange.jpg
DesEspacesVertsAInvestirdifferemment (Projet), écrite par EquipE
créée le 08.02.2018 à 13:35, mise à jour le 11.09.2018 à 15:36.

Des produits locaux accessibles à tous

Choisissez une thématique : Circuits courts
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Responsable du projet : Lucie VERHELPEN
Structure : GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Ce projet vise à valoriser durablement les ressources locales en développant les circuits courts sur le territoire des 6 communes du GAL. Il concourt également à développer une identité territoriale forte au sein du territoire.

Pour ce faire, 3 actions principales sont menées :

1) Développer de nouvelles filières de commercialisation, en :
  • Intégrant des produits locaux dans les cantines de collectivités (écoles, crèches, homes…)
  • Intégrant des produits locaux de base dans les épiceries sociales ou solidaires et inciter à la création de nouvelles épiceries sociales proposant des produits locaux
  • Structurant des points de dépôts de produits locaux avec des filières de commercialisation existantes. De plus, pour aider dans la logistique de la commercialisation des produits comme les halls relais agricoles pour le stockage, la vente et/ou la transformation des produits sont menées ou encore la Frigonette, véhicule frigo mis à disposition des producteurs.

2) Créer une plateforme informatique collaborative avec :
  • Une carte des producteurs locaux
  • Un répertoire de tous les organismes pouvant être utile aux producteurs
  • Un lieu d’échanges pour inviter les producteurs à mutualiser les outils, les pratiques, les modes de commercialisation, etc.

3) Organiser des actions de sensibilisation et d’événements promotionnels autour de la consommation locale pour promouvoir les producteurs et les produits du territoire, les rencontres directes entre producteurs et consommateurs sont privilégiées.
Par exemple, des ateliers culinaires où un producteur présente ses produits, qui seront ensuite cuisiné par les participants sont organisés. En vue de cibler un large public, certains ateliers sont destinés aux adultes, d’autres aux enfants.

Voir en plein écran



Projet cofinancé par l'UE (FEADER), la Wallonie et les communes du GAL

desproduitslocauxaccessiblesatous_p1140775.jpg
DesProduitsLocauxAccessiblesATous (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 11.09.2018 à 15:38, mise à jour le 11.11.2019 à 14:19.

Ecorurable

Choisissez une thématique : Agriculture
Année de début du projet : 2017, 2018
Responsable du projet : Audrey Polard
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Dans le cadre du projet européen Interreg V ECORURABLE (Economie rurale Durable), le Parc naturel des Plaines de l’Escaut (PNPE) et le Parc naturel régional Scarpe Escaut (PNRSE) agissent main dans la main pour :
  • conserver l’emploi en agriculture,
  • préserver l’environnement et plus particulièrement la fertilité des sols, les prairies, la ressource en eau et la biodiversité,
  • rendre accessibles des produits de qualité.

Concrètement, les actions menées sont les suivantes :
  • L’animation d’un réseau d'échanges de bonnes pratiques et d’expériences entre fermes innovantes ;
  • L’identification des besoins des fermes tests sur base de diagnostics et la proposition des changements de pratique ;
  • L’accompagnement à l'utilisation d'outils pour « s'auto-diagnostiquer » ;
  • L’expérimentation de techniques novatrices : mise en place et suivi d'essais fourragers, l’expérimentation de systèmes culturaux et de pratiques culturales novateurs ;
  • La diffusion des expériences menées sur le territoire du PNTH au bénéfice de l’ensemble des agriculteurs ;
  • Le développement et la structuration de micro-filières économiques biologiques par la mise en réseau.

EcorurablE (Projet), écrite par EquipE
créée le 21.03.2019 à 15:02, mise à jour le 16.04.2019 à 10:42.

Equipe de gestion de la nature et du patrimoine

Choisissez une thématique : Nature et biodiversité
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Nature, patrimoine et paysage sont de formidables tremplins vers l’insertion sociale. L’équipe transcommunale de gestion de la nature et du paysage du Gal des Plaines de l’Escaut veut relever ce défi et offrir la possibilité à un public bénéficiaire du revenu d’intégration social de reprendre pieds dans le circuit économique du travail tout en apportant leur contribution à la Communauté.
Ce projet est rendu possible grâce à une étroite collaboration avec les différents CPAS qui mettent à disposition des bénéficiaires du dispositif « article 60 ». Ce processus vers l’emploi vise aussi une réappropriation des normes liées à un emploi mais surtout une nouvelle expérience professionnelle et un bagage de compétences.
L’équipe de gestion est tous les jours sur le terrain sous la direction de leur chef d’équipe. Remise en ordre et entretien de circuits de randonnées, propreté publique dans les communes, gestion d’espèces invasives, plantation de haies, de saules têtards ou de fruitiers, gestion d’espaces naturels, aide à la création de jardins communautaires ou encore restauration de petit éléments de patrimoines bâti et même inventaires de chauves-souris, ils sont sur tous les fronts. L’espace public, la biodiversité et la collectivité bénéficie grandement du travail conséquent réalisé par l’équipe de gestion.
Chaque chantier s’accompagne d’une partie « théorique », question de donner du sens aux actes. Une formation sur le terrain mais complémentée à certains moments par des formations extérieures spécifiques comme l’utilisation du matériel spécifique aux espaces verts (tronçonneuse,...) ou la reconnaissance des végétaux invasifs. C’est aussi la nécessité pour chacun de retrouver le travail en équipe qui nécessite entraide et tolérance. Des compétences humaines et techniques qui viendront faire grossir le CV de chaque équipier au terme de son parcours au sein de l’équipe transcommunale de gestion de la nature et du paysage du GAL.

Projet cofinancé par l'UE (FEADER), la Wallonie et les communes du GAL

equipedegestionlelanatureetdupatrimoine_soutien-des-filieres-metiers-verts.jpg
EquipeDeGestionLeLaNatureEtDuPatrimoine (Projet), écrite par EquipE
créée le 11.09.2018 à 15:33, mise à jour le 11.11.2019 à 14:20.

Filière ADT, Alimentation durable transfrontalière

Choisissez une thématique : Transfrontalier
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Dans le cadre du projet européen Filière Alimentation Durable Transfrontalière, le Parc naturel est territoire pilote avec le Parc naturel Régional Scarpe Escaut pour accompagner les entreprises à rendre accessible une alimentation durable à leur travailleur. Concrètement quatre entreprises seront accompagnées sur la durée du projet pour mettre en place une méthodologie qui permettrait de faciliter l'accès à une alimentation plus durable pour ce public cible que sont les travailleurs, et qui sont difficilement mobilisables. Dans le cadre du projet, une semaine de l'alimentation durable est organisée et propose des activités de sensibilisation à la thématique. Une exposition qui reprend les bonnes pratiques au niveau de toute la chaîne allant du producteur au consommateur, est disponible et peut être empruntée.
FiliereAdtAlimentationDurableTransfrontali (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 15:02, mise à jour le 13.03.2019 à 15:12.

Gouvernance du Parc naturel des Plaines de l'Escaut

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026
Responsable du projet : Reinold Leplat
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
GouvernanceDuParcNaturelDesPlainesDeLEs (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 26.10.2018 à 17:42, mise à jour le 26.10.2018 à 17:43.

Générations Terre: projet de réduction d'utilisation des produits phytosanitaires en agriculture

Choisissez une thématique : Agriculture
Année de début du projet : 2019, 2020, 2021, 2022, 2023
Responsable du projet : Mathieu Bonnave
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Générations Terre est un projet pilote de la Région wallonne, mené conjointement dans trois Parcs naturels, qui consiste en un accompagnement personnalisé des agriculteurs volontaires dans la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires (pesticides), tout en maintenant la rentabilité de l'exploitation. Les objectifs ambitieux de ce projet wallon sont d'atteindre une réduction de 30% dans les 2 ans et de 50% à l'horizon 2024.

Un conseiller technique indépendant, en collaboration étroite avec les Centres Pilotes, va accompagner de manière personnalisée un groupe d'agriculteurs du Parc naturel. Il va ainsi dispenser des conseils adaptés aux spécificités des exploitations et répondre aux demandes des agriculteurs afin de réduire leur utilisation des produits de protection des plantes (PPP).

Un autre volet du projet consiste à organiser divers événements, en lien avec la réduction des PPP, à destination de l'ensemble des agriculteurs de la région (conférence, échange de bonnes pratiques, coins de champ et autres démonstrations).
generationsterreprojetdereductiondutilis_generation_terre-logo.jpg
GenerationsTerreProjetDeReductionDUtilis (Projet), écrite par EquipE
créée le 21.03.2019 à 16:19, mise à jour le 21.03.2019 à 16:24.

Le mois du goût

Choisissez une thématique : Circuits courts
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Depuis dix ans déjà , les gourmets gourmands se donnent rendez-vous en septembre pour participer à des activités qui mettent en valeur produits et producteurs du territoire. La quinzaine du goût qui se tenait pendant la deuxième et la troisième semaine de septembre s'est vue élargir à tout le mois de septembre. Le principe est simple : en partenariat avec des écoles, des producteurs, des restaurateurs, des associations, des communes, diverses activités sont proposées : petits déjeuners locaux, repas de terroir, balades gourmandes, dégustations, animations autour de l'alimentation, …. il y en a pour tous les goûts.
LeMoisDuGout (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 15:32, mise à jour le 13.03.2019 à 15:32.

Les ateliers "Paysages en scène"

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Ce projet a pour objet de développer la participation citoyenne et de déterminer pour les 10 ans à venir l’implication de chacun en faveur des paysages : citoyens, élus, techniciens, architectes, ... Tout le monde est concerné et peut contribuer à sa façon à maintenir ou à faire évoluer positivement son cadre de vie.
Des animations et des débats permettront d’envisager ensemble les paysages de demain.
L'ensemble du projet se trouve sur Paysages en scene
lesatelierspaysagesenscene_pes-2017.jpg
LesAteliersPaysagesEnScene (Projet), écrite par EquipE
créée le 19.10.2018 à 12:29, mise à jour le 28.10.2019 à 16:22.

Les Atlas des paysages du Parc naturel

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : En 2010, le diagnostic paysager (analyse contextuelle) de 2001 a été mis à jour. Ces documents précisent la place de chacun des éléments constituant les paysages du territoire.
L'Atlas des paysages du PNPE se veut un outil d'illustration et de compréhension de l'évolution du territoire. Celle-ci doit être analysée et comprise pour une meilleure prise en main du développement local.

Pour télécharger les documents:
- Contexte : lien
- Les enjeux et les objectifs: lien
- Les entités paysagères: lien
- Les éléments du paysage (eau, végétation, bâti, infrastructures): lien
- Glossaire et annexes: lien
LesAtlasDesPaysagesDuParcNaturel (Projet), écrite par EquipE
créée le 03.10.2018 à 16:17, mise à jour le 09.10.2018 à 11:06.

Les fermes retrouvent leur rôle social grâce à l’insertion sociale et professionnelle

Choisissez une thématique : Social
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : L’agriculture a longtemps joué un rôle social en accueillant des personnes fragilisées au sein des fermes. Aide en main d’œuvre contre couvert et parfois le gîte, elles y trouvaient ainsi une place dans la société. La mécanisation et l’industrialisation ont peu à peu effiloché ces pratiques d’accueil. Le projet « agriculture au service de l’intégration sociale et socio-professionnelle » veut recréer, sous une forme adaptée aux contraintes d’aujourd’hui, ce lien social dans les fermes du territoire.
Qu'est-ce que l'accueil social à la ferme ?

L’accueil social à la ferme, c’est bien entendu partager des moments de travail mais aussi les pauses ou les repas, et ces moments de convivialité qui créent du lien social
Pas de profil type pour bénéficier de l’accueil. Fragilisés par la maladie physique ou psychique, le handicap, sa situation familiale, son parcours de vie, sa situation professionnelle, ou la vieillesse, tous peuvent passer la porte de la ferme.
Quelques heures chaque semaine, quelques jours par mois, le rythme des partages se définit entre accueilli et accueillant et au fil des saisons.

L’agriculture, des savoirs faire à transmettre.
La ferme peut aussi être un endroit d’apprentissage par la transmission de savoir-faire et de connaissances. Pour des activités bien ciblées comme le maraîchage, certains publics en réinsertion peuvent y développer des compétences et, pourquoi-pas, envisager de nouvelles orientations professionnelles.

Concrètement, le rôle du GAL est primordial

La réussite d’un accueil dépend de nombreux facteurs. L'accompagnement du GAL des Plaines de l'Escaut permet d’assurer le dialogue entre la personne accueillie, l’agriculteur accueillant et l’institution qui héberge la personne fragilisée pour construire ensemble les modalités de l’accueil.

Il offre un cadre légal et fournit une aide pour rédiger la convention de partenariat entre toutes les parties, le choix du profil de l'accueillant et de l'accueilli, l’évaluation des accueils, la mise en réseau des accueillants, la gestion les questions relatives aux assurances...

En Région flamande, ainsi que dans d’autres pays européens le rôle de l’agriculture sociale est déjà reconnu. L’expérience du GAL des Plaines de l’Escaut alimentera une réflexion à un niveau plus large qui devrait permettre une reconnaissance officielle de l’agriculture sociale au niveau de la Wallonie.

L’agriculture sociale, c'est avant tout tisser des liens autour d'activités concrètes de soins aux animaux, aux plantes, au vivant, source de valorisation pour la personne accueillie ET les agriculteurs.

Personnes de contact pour le GAL : Véronique Monnart (référente sociale) – Geneviève Maistriau (coordinatrice du projet)

Projet cofinancé par l'UE (FEADER), la Wallonie et les communes du GAL


Voir les vidéos :
LesFermesRetrouventLeurRoleSocialGraceA (Projet), écrite par EquipE
créée le 11.09.2018 à 15:33, mise à jour le 13.06.2019 à 09:35.

Les fins gourmets du Parc naturel transfrontalier du Hainaut

Choisissez une thématique : Circuits courts
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Chaque année, le Parc naturel organise le jury des fins gourmets en transfrontalier. cette opération récompense des produits et recettes de chez nous. Concrètement, le jury est composé de restaurateurs, de traiteurs et surtout de consommateurs du PNTH qui se réunissent pour apprécier produits locaux et recettes concoctées à base de produits locaux. Ils goutent les produits sur base d'une grille organoleptique et jugent le produit ou la recette à la vue, l'odorat, le goût, l'harmonie des saveurs, l'originalité et l'origine locale de la préparation. Ils remettent alors de saules d'or, d'argent ou de bronze. la presse est invitée également à donner son avis sous forme de coup de cœur. les enfants ont préalablement goûté les produits et remettent également leur avis. un dépliant est ensuite distribué pour faire la promotion des producteurs et restaurateurs primés
LesFinsGourmetsDuParcNaturelTransfrontali (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 15:24, mise à jour le 13.03.2019 à 15:24.

Les Observatoires Locaux du paysage

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Ce projet a vocation à développer une participation grand public, orientée vers la compréhension, la participation et la maîtrise de l’évolution de notre cadre de vie.
L’objectif est de rendre chacun, à son niveau, « acteur » du paysage. Il s’agit de donner envie d’observer, de connaître, de comprendre et d’agir. Cette sensibilisation passe par l’échange, le partage des expériences, le croisement des regards et la transmission de savoirs.
Il est lié à des actions publiques importantes ou au souhait de tout un chacun de suivre l’évolution de son environnement.

Il s’inscrit dans un plus vaste projet transfrontalier dont l’information complète et détaillée est à découvrir via le lien suivant : lien

Un observatoire local à Péruwelz:
En collaboration avec le Parc naturel des Plaines de l’Escaut, la Ville de Péruwelz met en place un observatoire photographique local sur les projets en cours et à venir autour de la Neuve-Chaussée : le rond-point de l’autoroute, le zoning Polaris, le nouveau contournement, la zone commerciale le long de la Neuve-Chaussée et la Neuve-chaussée elle-même.
Ce projet vise à montrer l’avancement des travaux dans ces dossiers complexes dont les tenants et les aboutissants sont souvent méconnus des citoyens.
La reconduction des photos se fera selon un pas de temps de six mois à un an et en fonction de leur avancement effectif.
Pour suivre le projet: Observatoire Neuve-Chaussée
Pour en savoir plus sur l'observatoire des paysages, suivre Paysages en scene
LesObservatoiresLocauxDuPaysage (Projet), écrite par EquipE
créée le 03.10.2018 à 12:24, mise à jour le 19.10.2018 à 12:26.

Les paysages remarquables du Parc naturel

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Le Parc naturel recèle de nombreux paysages de qualité. Ces paysages ont été identifiés lors d’un projet de recensement sur base de critères objectifs. Une cartographie complète a été réalisée et permet d’appréhender le territoire sous un angle qualitatif.
Si les Périmètres d’intérêt paysager, les Point et les Lignes de vue remarquable identifiés ne représentent pas un classement en soi, ils rappellent malgré tout la nécessité de préserver la qualité d’un territoire, de son patrimoine et de son cadre de vie.
Ces points, ces lignes et ces périmètres révèlent l’existence, à tout un chacun, de nos plus beaux paysages. Ils doivent être respectés et préservés dans un contexte d’urbanisme galopant. Ils sont les témoins d’un équilibre paysager dans lequel chacun doit se retrouver.

De même, une série de paysages identitaires du Parc naturel ont été décelés sur le territoire, il s'agit de paysages principalement découlant des aménagements et des travaux d'infrastructure, au fil du temps, et principalement depuis la révolution industrielle.

L'ensemble de ces paysages recensés est à découvrir sur le lien (en construction)
LesPaysagesRemarquablesDuPrcNaturel (Projet), écrite par EquipE
créée le 10.10.2018 à 12:38, mise à jour le 10.10.2018 à 12:46.

Lutter contre l'érosion des sols et les coulées boueuses

Choisissez une thématique : Agriculture
Année de début du projet : 2015
Responsable du projet : Marie-Hélène DURDU
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : A travers le projet Variane soutenu par le Région wallonne, le PNPE accompagne les communes pour mettre en place des méthodes préventives et curatives de lutte contre l’érosion des sols et des coulées boueuses, concertées avec les agriculteurs et les riverains. Le PNPE accompagne les conseillers en environnement et les élus locaux lors des concertations avec les agriculteurs pour l’installation d’aménagements anti-érosifs préalablement proposés par le GISER, pour sensibiliser les agriculteurs à l’amélioration de la structure et du pouvoir d’infiltration de leurs sols, pour mener une réflexion sur l’assolement avec les agriculteurs d’un même bassin versant, pour adapter les propositions aux contraintes de l’agriculteur. Il forme les ouvriers communaux pour que la commune devienne autonome pour réaliser des petits aménagements anti-érosifs (fascines). Par le biais de visites de terrain ou de documentations, le PNPE propose aux communes d’intégrer la problématique des inondations dans les conditions d’octroi de permis d’urbanisme.

Guide Variane

Brochure : Luttez contre l'érosion des sols

LutteContreLesCouleesDeBoueEtLesInondat (Projet), écrite par EquipE
créée le 04.03.2019 à 12:30, mise à jour le 09.09.2019 à 10:38.

Parc naturel transfrontalier du Hainaut, vers la création d'un GECT

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2018, 2019
Responsable du projet : Reinold Leplat
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : 1. Structuration politique et technique du PNTH

Il s'agit d'organiser et de structurer le pilotage politique du territoire transfrontalier et son articulation avec les partenaires institutionnels et gestionnaires du territoire (volet technique).
Les élus sont en effet parties prenantes dans les orientations des politiques et actions qui peuvent à la fois rencontrer les problématiques du territoire et à la fois assurer un développement intégré dans le contexte du Parc naturel transfrontalier, sur le long terme.

Différentes opportunités s'offrent au Parc naturel transfrontalier en matière d'organisation politique transfrontalière et tenant compte des organes institutionnels existants et de l'organisation institutionnelle actuelle du territoire. Il s'agit donc de déterminer et d'organiser la fonction et le rôle « politique » du pilotage du PNTH dans le cadre d'une gouvernance institutionnalisée et intégrée.

Le pilotage politique ne peut s'envisager sans une démarche forte de structuration "technique". Sur le territoire du PNTH, une multitude d'acteurs institutionnels interviennent dans le cadre de leurs compétences et de leurs prérogatives. Il s'agit de positionner la gouvernance transfrontalière en regard de cette structuration existante. Ce module veillera à intégrer une dimension et un rapprochement transfrontaliers entre ces acteurs institutionnels et gestionnaires du territoire dont l'action s'arrête souvent à la frontière. L'ensemble de ces structures sera amené avec les élus à déterminer, valider et mettre en œuvre une stratégie transfrontalière qui incarnera la plus-value de cette gouvernance transfrontalière.

Une gouvernance transfrontalière intégrée amène également à repenser l'organisation technique des 2 parcs naturels. Au-delà des collaborations transfrontalières entre les équipes techniques des parcs naturels sur des projets, il doit être envisagé de nouveaux modes de fonctionnement structurels, en adéquation avec le pilotage transfrontalier du territoire. Le rôle d'animation du territoire devra ainsi être renforcé.


Il s'agira donc particulièrement d'établir les conditions de mise en réseau transfrontalière, d'une part des partenaires institutionnels spécifiques de chaque parc naturel et d'autre part des gestionnaires du territoire. Les réglementations nationales de chaque pays ne facilitent pas toujours (voire ne permettent pas) l'action d'un gestionnaire au-delà de la frontière, même si cela touche à une problématique transfrontalière. Les mécanismes d'action et de concertation font souvent défaut.

Il s'agira pour ce module d'établir les correspondances entre les compétences existantes de part et d'autre de la frontière, et le cas échéant d'établir les modes d'organisation permettant à ces partenaires et gestionnaires institutionnels d'abord de se connaitre puis de se concerter, de collaborer voire de mener des projets communs. Cela pourra se construire via des groupes de travail et conventionnement entre les parties concernées.

2. Mise en œuvre d'une stratégie transfrontalière

Le pilotage du territoire tant au niveau politique avec les élus que technique sur base des partenaires institutionnels et des gestionnaires du territoire doit être focalisé sur la mise en œuvre d'un "programme" d'actions, s'inscrivant dans une stratégie plus globale. La formalisation d'une stratégie transfrontalière est donc primordiale pour la gouvernance transfrontalière mais constitue déjà une action concrète en soi. Cela représentera une innovation à l'échelle d'un parc naturel transfrontalier.

La définition de cette stratégie doit pouvoir reposer sur un état des lieux autour de thématiques transfrontalières pertinentes. D'autre part, au-delà d'une photographie statique du territoire à un temps T, le diagnostic sera mis en perspective de manière prospective. Enfin, l'analyse transversale sera privilégiée au détriment d'une vision sectorielle et thématique.

Il s'agira par ailleurs d'évaluer un certain nombre d'actions menées précédemment par les parcs naturel dans leur domaine de référence (biodiversité, paysage...) et qui permettra de compléter le diagnostic. Le volet « mobilisation » inclus dans la Charte du PNRSE et dans le Plan de gestion du PNPE sera particulièrement évalué sous la forme d'un recueil d'expériences.

A partir de ce diagnostic participatif et "sensible", démarche nouvelle pour ce territoire, une série d'enjeux sera définie. Ces enjeux représentent des problématiques qui portent des changements, des évolutions du territoire et qui nécessitent d'être pris en compte par la stratégie transfrontalière.

Le diagnostic et les enjeux permettront de structurer une série d'objectifs traduisant l'ambition du territoire transfrontalier. Cette déclinaison d'objectifs stratégiques et opérationnels identifiera un programme d'actions à 3 ans et à 10 ans. Un rendu final de la stratégie transfrontalière sera rédigé et devra faire l'objet d'une validation auprès des différentes instances concernées.

Une dynamique participative et de co-construction accompagnera l'ensemble de la démarche et favorisera une appropriation de l'ensemble des acteurs. Le module veillera à accentuer le caractère opérationnel de la stratégie transfrontalière avec la mise en œuvre d'un programme d'actions à court, moyen et long terme.

3. Mise en œuvre d'un programme d'actions transfrontalier

Découlant de la stratégie transfrontalière, un programme d'actions doit pouvoir être rapidement mis en œuvre. Non seulement cette démarche permettra de mettre en œuvre des actions précédemment programmées mais qui ne pouvaient se réaliser en raison de l'effet "frontière", mais aussi, cette stratégie transfrontalière permettra de faire émerger de nouvelles actions de par l'articulation, la concertation et la co-construction établies avec les différents partenaires.

Ce programme d'actions constituera une véritable plus-value de cette gouvernance transfrontalière.
Une partie de ces actions concernera plus directement le travail mené par les 2 parcs naturels. Celui-ci sera remis en perspective et amènera de nouvelles opportunités d'actions transfrontalières dans le cadre d'une approche intégrée à l'échelle des équipes techniques des parcs.

Afin de toucher une autre (nouvelle) catégorie d'acteurs, la gouvernance transfrontalière incarnée par le GECT doit pouvoir se positionner comme un facilitateur de projets transfrontaliers sur le territoire du PNTH, en dépassant le cadre des thématiques naturelles de travail des parcs.

C'est ainsi qu'il s'agit de favoriser l'émergence de projets transfrontaliers quelles que soient leurs thématiques (économique, sociale, environnementale...) afin de concrétiser la stratégie transfrontalière.

Une autre facette de cette approche sera de lever les obstacles à la collaboration transfrontalière d'une part en favorisant à la demande la diffusion d'information sur la réglementation, sur les services existants... et d'autre part en proposant le cas échéant des solutions afin de lever ces obstacles. Cela prendra la forme d'un « guichet » transfrontalier. De nombreuses opportunités de projets transfrontaliers pourront ainsi être développées que ce soit au niveau des habitants ou des collectivités. Il s'agit de renforcer la notion d'usage transfrontalier du territoire du PNTH et de l'ancrer dans la vie quotidienne de ses habitants. Le module de travail identifiera le cas échéant des obstacles à la mise en œuvre d'actions transfrontalières, sera force de proposition pour les lever ou en dernier ressort sensibilisera les autorités compétentes.

Un incubateur de projets transfrontaliers et un guichet virtuel seront mis en place.
gouvernancedupnthtestdereinold_pnth-avec-tournai.jpg
GouvernanceDuPnthTestDeReinold (Projet), écrite par EquipE
créée le 20.11.2018 à 09:14, mise à jour le 25.03.2019 à 13:38.

Patrimoine ruraux et paysage

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
PatrimoineRurauxEtPaysage (Projet), écrite par EquipE
créée le 08.11.2018 à 14:55, mise à jour le 08.11.2018 à 14:55.

Paysages en chantier

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Pour une gestion de la qualité de l’aménagement durable du territoire du Parc naturel, des réalisations concrètes doivent permettre de renforcer et de valoriser les typologies paysagères du territoire et de sensibiliser les publics pour des aménagements durables de qualité, tant publics que privés.
Ce projet propose donc un aperçu des aménagements ayant un impact significatif sur les paysages des Plaines de l’Escaut. Ils émanent d’actions du Parc naturel et de services communaux ou de particuliers ayant validés leur diffusion.

Cependant, les actions sont souvent dépendantes de subventions complémentaires à solliciter et de ce fait, il est difficile de les planifier.

Elles doivent finalement permettre de concrétiser les recommandations émises au niveau des Atlas des paysages dans un premier temps, au niveau de la future charte paysagère dans un second et surtout de servir d’exemples à suivre.

Pour suivre diverses actions en cours, notamment:
Un arbre pour la Wapi
Paysages en scene
PaysagesEnChantier (Projet), écrite par EquipE
créée le 02.10.2018 à 15:41, mise à jour le 19.10.2018 à 12:27.

Repenser les déplacements quotidiens pour une mobilité durable dans les Plaines de l’Escaut !

Choisissez une thématique : Mobilité
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Actuellement, plus de 80% des Wallons se déplacent seuls en voiture, notamment pour rejoindre leur lieu de travail. Cette dépendance à la voiture a un impact important sur notre cadre de vie, notre environnement et notre portefeuille. Pourtant, pour certains trajets quotidiens, des alternatives existent ou pourraient être mises en place !
Il n’y a pas une solution toute faite !
Dans le cadre des actions du GAL des Plaines de l’Escaut, un projet vise à repenser nos déplacements au quotidien, en valorisant efficacement et de manière originale, les alternatives existantes et disponibles à l’usage de la voiture individuelle.
La mobilité douce (piéton et vélo), les transports publics, le covoiturage ou l’autopartage sont autant de possibilités à tester et à mettre en valeur à travers un réseau de mobilité alternative à l’échelle du territoire. Supportées par un réseau de relais locaux, ces « nouvelles habitudes » pourraient également être l’occasion de rencontres et de découvertes du territoire, des activités qui s’y déroulent et des produits du terroir.
Plusieurs actions seront mises en place :
- Organisation d’ateliers, de réunions publiques pour identifier, par commune, les attentes, les besoins, mais aussi les freins au changement, en matière de mobilité, avec une attention particulière sur la question de la mobilité scolaire
- Réflexion sur l’attractivité des gares et arrêts de train, sur le territoire. Il y a 3 gares et autant d’arrêts sur le territoire des Plaines de l’Escaut.
- Animation d’un réseau de partenaires à travers le territoire et d’une plateforme interactive sur Internet afin de rendre visible les opportunités et les alternatives existantes.
Prochainement, des ateliers d’échanges sur ces questions seront organisés dans chaque commune du territoire. Les modalités de ces rencontres seront détaillées prochainement via les moyens de communication communaux habituels (site internet, bulletin communal, presse locale). Toutefois, si vous êtes intéressé par ce projet et que vous voulez être tenus au courant de ses avancées, n’hésitez pas à prendre contact avec nous (Contact : Nicolas Rochet au 071/300.300 ou nrochet@espace-environnement.be) ou à nous suivre via notre page facebook « Pour une mobilité durable dans les Plaines de l’Escaut . »

Projet cofinancé par l'UE (FEADER), la Wallonie et les communes du GAL

repenserlesdeplacementsquotidienspourunem_dsc_0018.jpg
RepenserLesDeplacementsQuotidiensPourUneM (Projet), écrite par EquipE
créée le 07.02.2018 à 22:31, mise à jour le 11.09.2018 à 15:58.

Ressources humaines

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026
Responsable du projet : Reinold Leplat
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
RessourcesHumaines (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 26.10.2018 à 17:49, mise à jour le 26.10.2018 à 17:49.

Réseau des Eco-Jardins du Parc naturel

Choisissez une thématique : Activités grand public
Année de début du projet : 2015
Responsable du projet : Gauquie Benoît
Structure : Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
ReseauDesEcoJardinsDuParcNaturel (Projet), écrite par EquipE
créée le 03.05.2019 à 08:30, mise à jour le 26.10.2019 à 11:24.

S'approprier le paysage

Choisissez une thématique : Paysage
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
SApproprierLePaysage (Projet), écrite par EquipE
créée le 08.11.2018 à 14:53, mise à jour le 08.11.2018 à 14:54.

Terre en Action

Choisissez une thématique : Eco-citoyenneté
Année de début du projet : 2017, 2018, 2019, 2020
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, PNRSE - France
Description : Terre en Action est un projet transfrontalier qui vise à donner les moyens aux collectifs d'habitants de concrétiser des projets en faveur de l'environnement et de leur cadre de vie.
Un accompagnement gratuit et à la carte est proposé : aide méthodologique, recherche de financements, logistique, formation, communication...

Une série d'évènements est organisée tous les ans pour valoriser les initiatives qui émergent et permettre aux porteurs de projets de se rencontrer :
- Weekend portes ouvertes à la découverte des initiatives citoyennes
- Forum ouvert citoyen
- Soirées trucs et astuces
- Visites de projets (à la demande)
...

Terre en Action invite les habitants à devenir éco-jardiniers (cultiver sans produits chimiques et aménager des refuges pour la biodiversité); puis à devenir "Enquêteurs des jardin". Des animations sont organisées, permettant de bénéficier de conseils et de se former à la reconnaissance des oiseaux, des insectes pollinisateurs, etc. Chaque citoyen peut contribuer aux observatoires en ligne pour faire avancer les études scientifiques dans le domaine.
terreenaction_2018_logo_citoyens_action_web_.png
TerreEnAction (Projet), écrite par EquipE
créée le 17.06.2019 à 15:27, mise à jour le 17.06.2019 à 15:27.

Territoire en questions

Choisissez une thématique : Développement territorial
Année de début du projet : 2018
Responsable du projet : D. BRAGARD
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai
Description : Ce projet permet une remise en question de la gestion paysagère du territoire en donnant la parole à des facultés universitaires (architecture, urbanisme, paysage, géographie) principalement.
Selon l’actualité ou simplement en réponse à une problématique locale, les étudiants sont interrogés sur un sujet précis afin d’obtenir des réflexions et des propositions concrètes et innovantes.

Intégrer la réflexion universitaire aux enjeux de territoire doit permettre aux acteurs locaux d’envisager l’aménagement du territoire de manière ouverte et prospective.

Pour voir les réalisations, suivre Paysages en scene
TerritoireEnQuestions (Projet), écrite par EquipE
créée le 02.10.2018 à 15:49, mise à jour le 19.10.2018 à 12:29.

Un territoire ouvert

Choisissez une thématique : Institutionnel
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, 2022, 2023, 2024, 2025, 2026
Responsable du projet : Reinold Leplat
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, Parc naturel transfrontalier du Hainaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes, Tournai, Hors Parc naturel, PNRSE - France
UnTerritoireOuvert (Projet), écrite par WikiAdmin
créée le 26.10.2018 à 17:48, mise à jour le 26.10.2018 à 17:50.

Un tourisme durable, reflet des ressources et des patrimoines du territoire

Choisissez une thématique : Tourisme
Année de début du projet : 2016, 2017, 2018, 2019
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut, GAL des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Rumes
Description : Le territoire des Plaines de l’Escaut recèle un véritable potentiel touristique.
Forêts, plaines agricoles, voies d’eau, sites naturels, carrières, sans oublier les pépinières,… apportent une grande diversité de paysages.
Des structures d’accueil existent : offices de tourisme, musées, hébergements…
Un réseau d’itinéraires de randonnée a été développé par le PNPE. S’y ajoutent le RAVeL ou encore le réseau « points nœuds vélos ».
Enfin, il faut relever un grand nombre de festivités et activités locales, liées à un tissu associatif relativement dense.

Cependant, l’offre touristique reste diffuse et il manque de structuration entre opérateurs.
Il manque également un hébergement de capacité suffisante pour pouvoir accueillir des groupes scolaires, des grandes familles, des séminaires,…

L’objet de cette fiche est donc de dynamiser, compléter et amplifier l’offre existante. Elle doit également permettre le réseautage des acteurs touristiques du territoire.

Elle s’articule autour de 4 axes :

- la structuration de produits touristiques, qui valorisent les différents patrimoines du territoire. Ces produits permettront aux familles de vivre une expérience ensemble, de bouger, s’amuser… tout en découvrant un village, un quartier. Des forfaits regroupant visites, balades, découverte des produits locaux,… seront également conçus.
- L’animation du réseau des itinéraires de promenades. Ces circuits existent depuis plusieurs années et méritent d’être dynamisés. Ils pourront l’être grâce à l’organisation d’évènements comme des balades guidées ou contées, des balades gourmandes, des balades sportives. Des activités plus récurrentes pourront également être organisées, comme par exemple le géocaching.
- Le développement d’un hébergement de groupe. Il s’agira ici de poser les balises d’un projet de développement d’un hébergement de grande capacité, et de rechercher les pistes de financements qui permettraient de passer à la phase de développement du projet.
- L’utilisation d’outils numériques, au service de l’e-tourisme. Il existe des outils numériques qui permettent de créer des circuits, de donner accès à des informations ou des vidéos… Ces outils devront pouvoir être adaptés au territoire et aux besoins des opérateurs touristiques.

Projet cofinancé par l'UE (FEADER), le Commissariat général au Tourisme, et les communes du GAL

untourismedurablerefletdesressourcesetd_e006468.jpg
UnTourismeDurableRefletDesRessourcesEtD (Projet), écrite par EquipE
créée le 11.09.2018 à 15:35, mise à jour le 11.11.2019 à 14:18.

Valorisation de l'image de marque de l'agriculture

Choisissez une thématique : Activités grand public
Année de début du projet : 2015, 2016, 2017, 2018
Responsable du projet : Geneviève Maistriau
Structure : Parc naturel des Plaines de l'Escaut
Entité : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz, Tournai
Description : Le monde agricole est souvent montré du doigt. En cause souvent la méconnaissance des citoyens du travail et des contraintes imposées aux agriculteurs. Pour éviter qu'un fossé ne se creuse entre agriculteurs et citoyens, le Parc naturel mène des actions qui permettent de renouer ou de renforcer le dialogue entre agriculteurs et consommateurs.
IL accompagne les fermes qui souhaitent ouvrir leurs portes dans le cadre des journées fermes ouvertes qui se déroulent chaque année le troisième we de juin. Cet accompagnement prend la forme d'un soutien logistique, d'animations en lien avec les productions agricoles, …..
D'autre part, le Parc naturel édite tous les deux ans un calendrier. Au fil des mois, l'agriculture y est présentée. Ce document est distribué aux agriculteurs, aux élus et est disponible dans différents endroits de dépôts des documents du Parc naturel.
ValorisationDeLImageDeMarqueDeLAgricult (Projet), écrite par EquipE
créée le 13.03.2019 à 14:38, mise à jour le 13.03.2019 à 14:38.